Lettre à mon fils

Mon petit trésor,

Voilà un an que tu nous combles de bonheur ton papa et moi.

Que s’est-il passé à la maternité à 9h03, on m’a dit « attrapez votre bébé » et j’ai dit à ton papa « c’est notre bébé, c’est notre bébé ».
Ce qu’il s’est passé avant, après est beaucoup plus flou pour moi mais ce bonheur incommensurable de te tenir contre moi… Moi qui t’ai attendu si longtemps qui ai eu tellement peur de te perdre, moi qui ne me sentais pas capable de te mettre au monde, tu étais là, contre moi… tout contre moi…

DSC_4759

Depuis ta naissance j’ai eu peur souvent, j’ai pleuré souvent, j’ai douté beaucoup, tu sais que tout est plus difficile pour moi que pour les autres…. mais chaque fois que je t’ai tenu dans mes bras, chaque fois que j’ai tes petites mains dans les miennes, ton regard dans le mien, ton joli sourire tourné vers moi, tu m’as rendu différente et si fière mon bébé.
Tu m’as émerveillé dès que j’ai posé les yeux sur toi et tu continues de le faire chaque jours si bien que j’ai souvent peur de ne pas être à ta hauteur toi qui porte sur le monde ce regard curieux et plein d’envies !
Avoir un bébé « ça change la vie » on nous a beaucoup dit ça et pas toujours le sourire aux lèvres, oui ton arrivée dans notre vie a bouleversé beaucoup de choses et nous les premiers. Ça change la vie mais pour le meilleur! Nous ne souhaitons pas renoncer à vivre car tu es arrivé ! Bien au contraire ! Toute la joie de vivre que nous avons, nous voulons la partager avec toi ! Et tant pis si ça crée des drames temporaires comme durant ces vacances où lors d’une randonnée nous nous sommes perdus… je criais après ton papa et je voyais nos corps déséchés découverts par des promeneurs…. Passée la crise, je me rend compte que tu rends ces moments plus intenses car nous ne voulons que ton bien et ta sécurité !
Mon petit amour, j’aime tes grands yeux bleus ourlés de cils tellement longs, ta jolie bouche qui souris déjà avec tant de jolies dents, ta nuque toute douce qui appelle les baisers, tes petites cuisses si mignonnes, tes cheveux d’ange…. Chaque parties de corps est une merveille et un miracle pour moi.
Cette année mon petit cœur, tu es partis en vacances avec ton papa et ta maman : nous avons découvert le Morvan avec toi, le Lubéron, le Verdon.
Nous t’avons emmené à la piscine, si fière de notre bébé « même pas peur ». Tu as admiré ton papa jouer au tennis, tu es venue voir ta maman danser.
Tu as « lu » des livres lové contre nous. Tu as écouté la guitare de papa, le piano de maman.
J’ai tenu à te faire baptiser… une façon aussi de te présenter à ton grand-papy et ta grande-mamy qui m’ont tellement manqué cette année…

DSC_4703
Ce que je te souhaite mon bébé :

  • Continuer à t’émerveiller du monde qui t’entoure toute ta vie, avec ton regard d’enfant
  • Ne pas avoir peur des gens, nous apprenons trop la méfiance et dans ce monde si dur je te veux confiant !

Ce que nous essayons de t’apporter chaque jour :

  • le bonheur d’être dehors
  • profiter des plaisirs simples, les petits bonheurs du quotidiens
  • le plaisir de contempler, d’écouter, d’apprendre

Je te veux heureux, tellement heureux. Je suis sans doute égoïste en te souhaitant tellement de bonheur mais ma vie est profondément liée à la tienne. Quand tu pleures mon cœur se serre, quand tu dors mal je dors mal, quand tu as mal je veux te soulager.
Ton grand-papy disait « soyez heureux c’est le secret du bonheur » et je m’efforcerai de te rendre heureux chaque jour de ma vie.
DSC_4770
Je parle en mon nom… mais ton arrivée, le bonheur de vivre avec toi est partagé avec ton papa qui t’aime plus que tout… J’en suis parfois jalouse, la complicité que vous avez eu dès tes premières heures de vie éclipsait tout. J’aime vous voir tous les deux, toi le petit reflet de ton papa. J’aime quand je vous trouve en train de rire tous les deux, quand je te surprend les yeux ébahis en train d’écouter la musique de ton papa, j’aime vos regards complices quand je signale que papa n’a pas fait « comme il faut ». Je vous aime tous les deux.

Il y a un an, à 9h03, quand j’ai dit « c’est notre bébé c’est notre bébé » c’est la main de ton papa qui tenait la mienne après cette nuit si longue, où quand j’ai eu mal il a eu mal avec moi, où quand l’attente devenait trop longue pour moi elle l’était aussi pou lui. Nous t’avons désiré tous les deux, nous t’avons donné naissance tous les deux et nous t’entourerons de notre amour toujours.

Je t’aime Raphaël, Joyeux anniversaire.

DSC_7234

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s